Ferme Éboulmontaise

Région : Charlevoix
Catégorie de produit : Viande, volaille et charcuterie

Nom(s) de l'artisan

Vital Gagnon et Lucie Cadieux

Spécialités du producteur / artisan

Élevage de l'agneau de Charlevoix (IGP) selon le cahier de charges et production de viande de boucherie.

Historique du producteur artisan / entreprise

Vital Gagnon et Lucie Cadieux, tous deux agronomes, sont propriétaires de la ferme Éboulmontaise. Elle, son conjoint et d'autres producteurs d’agneaux de Charlevoix sont des pionniers et pavent la route aux autres artisans producteurs qui voudront mettre en commun des connaissances et un savoir-faire pour valoriser un produit du terroir québécois, l'agneau de Charlevoix. Lucie Cadieux est la porte-parole des producteurs d’agneaux de Charlevoix. Ensemble, ils ont défini le profil de ce nouveau produit du terroir qui a obtenu le premier label IGP au Québec : moins gras, à la croissance plus longue, nourri uniquement de fourrage et de grain de Charlevoix, sans maïs, élevé à l'air des montagnes et pesant environ 40 kg (85 lb). Au début des années quatre-vingt-dix, une dizaine de producteurs d’agneaux voulaient se démarquer des autres. On ne voyait sur les menus de la région que de l’agneau de Nouvelle-Zélande. Ils se sont alors regroupés et ont élaboré le dit cahier de charges. C’est à ce moment que les démarches ont commencé auprès du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) et le processus s’est enclenché. Ils sont aujourd’hui sept producteurs d’agneaux de la région de Charlevoix. La Loi sur les appellations réservées et les termes valorisants remplace la Loi sur les appellations réservées qui date de 1996 et a pour objet la reconnaissance des appellations qui sont attribuées à des produits agricoles et alimentaires à titre d'attestation de leur mode de production, de leur région de production et de leur spécificité. Jusqu’à maintenant, cette loi n'a conduit à faire reconnaître qu'une seule appellation : celle portant sur les produits biologiques. Pour obtenir l’appellation D’IGP, le cahier de charges est très rigoureux. Dans le cas de l’Agneau de Charlevoix essentiellement, l’agneau doit être né, élevé et abattu et transformé dans l’aire de la région protégée, soit l’une des 13 municipalités de la région de Charlevoix. La taille du troupeau ne peut excéder 500 têtes et les éleveurs doivent être propriétaires de leur troupeau. Plus précisément, l’agneau doit être nourri par sa mère pendant 50 jours. Il doit peser entre 14 et 20 kg à l’abattage (17 kg est le poids idéal selon Lucie Cadieux). L’alimentation de l’agneau doit être sélectionnée et comporter des grains et du fourrage de qualité cultivés dans la région mais dépourvu de maïs. La mise en pâture des agneaux dès les beaux jours est indispensable et le grand respect de l’animal font partie des conditions. L'appellation réservée est un signe officiel d'identification de la qualité et de l'origine d'un produit qui s'adresse principalement à des produits haut de gamme à haute valeur ajoutée (ex. : cognac, foie gras). Une appellation réservée n’est pas une marque de commerce. L’appellation réservée donne le gage de la qualité et de l’authenticité au produit (dont le cahier de charges doit rendre compte) et par le fait même elle va protéger les consommateurs contre les usurpateurs qui voudraient profiter de ce nom. L’appellation réservée rend possible une mise en marché globale qui fera la fierté et l’établissement d’une qualité reconnue qui va déborder les frontières éventuellement sur le plan international.

Liste des produits

Découpes d'agneaux et légumes biologiques.

Points de vente

Table champêtre et auberges de Charlevoix, notamment Les Saveurs oubliés, adjacente à la ferme. Trois transformateurs vendent présentement l’Agneau de Charlevoix : Veau Saveurs, qui a pignon sur rue à Québec et à Montréal (Marché Jean-Talon), la boucherie Lyn Tremblay à Baie Saint-Paul et à la ferme aux Éboulements.

Prix et distinctions

2009, Agricultrice entrepreneure, Fédération des Agricultrices du Québec.

Associations professionnelles

Route des Saveurs de Charlevoix.

Notes historiques

Agneaux élevés selon un cahier de charges spécifique, l'agneau de Charlevoix est le premier produit IGP (Indication géographique protégée) du Québec et de l'Amérique du Nord. Il est le seul produit reconnu par la Loi sur les appellations réservées et ce, après 15 ans le travail acharné de la ferme Éboulmontaise et de six autres producteurs d'agneaux de la région de Charlevoix. Agneau de Charlevoix est maintenant une appellation réservée.
Dernière mise à jour : 3 avril 2014