La Queue de Cochon

Région : Montréal
Catégorie de produit : Viande, volaille et charcuterie

Nom(s) de l'artisan

Benoît Tetard

Spécialités du producteur / artisan

Charcuteries artisanales.

Historique du producteur artisan / entreprise

L’histoire de la Queue de cochon a commencé lorsque Benoît Tetard, charcutier originaire de la Vendée, a décidé d’ouvrir sa propre petite boutique, avec son épouse en 1993.

L’histoire s’est poursuivi lorsque Franck Vedel, originaire du Sud-Ouest de la France, vivant au Québec depuis vingt-cinq ans et restaurateur dans le Vieux-Montréal (Les Primeurs) s’est associé à Benoît Tetard en 2001. Franck Vedel était un client de la Queue de Cochon et il achetait des andouillettes et du boudin qu’il mettait au menu de son restaurant. Il a quitté en 2006. Benoît Tetard poursuit en compagnie de sa conjointe.

Liste des produits

Le boudin noir et le blanc sont une spécialité. Le boudin blanc est à base de porc, selon une recette, dont les épices elles aussi demeurent secrètes. On y ajoute du lait et des blancs d’oeufs. Durant le temps des fêtes, on fait un boudin blanc truffé et un autre avec des champignons sauvages.

Pâtés, plats cuisinés, une vingtaine de variétés de saucisses, et à peu près autant de pâtés différents, quelques saucissons, des confits, des andouillettes , chipolatas et autres plats cuisinés. Foie gras au torchon.

Points de vente

Deux commerces :
6400, rue St-Hubert et au 1375 rue Laurier Est

Notes historiques

Le boudin blanc à la Richelieu
Le cardinal Richelieu est indirectement responsable de l’apparition du boudin blanc le plus apprécié en France, celui de Rethel. Adversaire de la haute noblesse, le ministre de Louise XIII  publia un décret en 1626 qui soumettait à des amendes drastiques le loisir favori des aristocrates en mal d’aventures : le duel. Un noble nommé Jacques-Augustin Chamarande ne peut cependant s’abstenir de se battre en duel. Il en sortit vainqueur, son honneur était sauf, mais par crainte de représailles de la part de Richelieu, il s’installa dans le petite ville de Rethel, à 40 km au nord-est de Reims, où il devint charcutier et fabriqua du boudin blanc.

Dernière mise à jour : 3 avril 2014