Café et communauté de biens

Le 11 novembre 1744, Antoine de la Corne de la Colombière et Marguerite Petit d’Élivillers se présentent à l’étude du notaire Antoine Adhémar, à Ville-Marie. Leur but est de dicter leur contrat de mariage en précisant qui apporte quoi dans la communauté qu’ils formeront. Fait intéressant et qui témoigne de la popularité et de la valeur du café, le fiancé déposa 281 livres de café dans la corbeille des noces. Leur mariage a été célébré le 16 novembre suivant, à Ville-Marie. 

BIOproduits de Sainte-Rita

Bas St-Laurent
Café, thés et tisanes, Condiments, marinades et vinaigrettes, Plantes sauvages et champignons

La mie bretonne

Montérégie
Boulangerie / pâtisserie / desserts, Café, thés et tisanes

Trésors des Bois

Côte-Nord
Café, thés et tisanes, Condiments, marinades et vinaigrettes, Confitures et autres produits à base de fruits, Épices, fines herbes et fleurs, Plantes sauvages et champignons

Vers Forêt

Abitibi-Témiscamingue
Café, thés et tisanes, Condiments, marinades et vinaigrettes, Confitures et autres produits à base de fruits, Plantes sauvages et champignons