Beurre artificiel

C’est vers 1890 que le Québec assiste à l’apparition des spécimens de margarine ou « beurre artificiel », qui a été créé en France par l’ingénieur Hippolyte Mège-Mouries. Apparue dans quelques marchés publics, sa vente est sévèrement réprimée. 

Le beurre ayant été rationné pendant la Deuxième Grande Guerre, la margarine entre au Canada par la voie du marché.  Après le conflit, alors que le prix de la livre de beurre dépasse les 75 cents, des groupes de pression exigent le droit, pour les ouvriers, de « graisser leur pain » avec la « beurre économique ». Maurice Duplessis est inflexible  : il n’y aura pas de margarine au Québec. En 1948, une loi sanctionna cet avis. 

Bergeries du Fjord (Les)

Saguenay-Lac-St-Jean
Fromages, autres produits laitiers et oeufs, Viande, volaille et charcuterie

Caitya du Caprice Caprin

Estrie
Chocolat, confiserie, glaces et sorbets, Fromages, autres produits laitiers et oeufs, Viande, volaille et charcuterie

Chèvrerie du Buckland

Chaudière Appalaches
Fromages, autres produits laitiers et oeufs, Viande, volaille et charcuterie