À la table des militaires

Au  mois d’août 1748, les autorités de Nouvelle-France fixaient les quantités de provisions nécessaires à chaque groupe de personnes vivant sur le territoire. 

Officiers, aumôniers et garde-magasins eurent droit à ceci : une barrique de vin par an; deux pots d’eau-de-vie par mois; vingt livres d’huile d’olive par ans; six pots de vinaigre; cinquante livres de beurre; une livre de poivre; un peu d’épices; vingt livres de chandelle par an; un minot et demi de pois par an; une demi-livre de lard ou une livre de bœuf par jour; deux livres de pain; vingt-quatre pots de mélasse par année; idem au chirurgien à l’exception du vin.

Anse aux Herbes (L’)

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Condiments, marinades et vinaigrettes, Huiles, vinaigres et vinaigrettes

Arôme des Bois (L’)

Lanaudière
Condiments, marinades et vinaigrettes, Huiles, vinaigres et vinaigrettes, Plantes sauvages et champignons

Au coeur de la pomme

Montérégie
Condiments, marinades et vinaigrettes, Confitures et autres produits à base de fruits, Fruits et légumes, Huiles, vinaigres et vinaigrettes

Au Parfum de la nature

Lanaudière
Confitures et autres produits à base de fruits, Huiles, vinaigres et vinaigrettes, Produits d'érable et miel, Viande, volaille et charcuterie

Cidrerie du verger Gaston

Montérégie
Confitures et autres produits à base de fruits, Huiles, vinaigres et vinaigrettes, Vins et autres produits alcoolisés

Du Clocher

Montérégie
Confitures et autres produits à base de fruits, Huiles, vinaigres et vinaigrettes