Champignons à l’étude

Saguenay — En 2011, le cegep de Saint-Félicien met sur pied un cours destiné aux travailleurs forestiers. Sujet : la reconnaissance des champignons forestiers dont le potentiel économique annuel dépasse alors les 100 milles dollars. L’annonce de ce cours a suscité 400 inscriptions pour 80 places disponibles ! Deux ans plus tard, plus de 120 diplômés pouvaient travailler dans les forêts et sous-bois du Québec.