Ragoût de poulet et de porc

Ingrédients

Un poulet de 1 1/2 kg (env. 3 lbs)
1 kg (env. 2 lb) de pattes de porc
1 gros oignon
1 kg (env. 2 lb) de porc haché
un petit oignon haché
1 ml (1/4 c. à thé) de cannelle moulue
80 ml (1/3 tasse) d’eau froide
10 ml (2 c. à thé) de sel
5 ml (1 c. à thé) de poivre
250 ml (1 tasse) de farine

Préparation

Placer le poulet entier et les pattes de porc dans une grande casserole et recouvrir d’eau froide. Amener à ébullition et écumer. Ajouter le gros oignon entier et mijoter pendant une heure.

Enlever le poulet et continuer la cuisson pendant encore une heure ou deux jusqu’à ce que la chair du porc se détache facilement des os.

Remettre le poulet dans le bouillon, amener à la température de la pièce et placer la casserole au réfrigérateur. Avant de continuer à préparer le ragoût, enlever la couche de gras qui s’est déposée sur le dessus, mettre le ragoût à chauffer et retirer les viandes aussitôt que le bouillon est liquéfié.

Désosser le poulet et les pattes de porc et réserver au réfrigérateur.

Mêler le porc haché, l’oignon haché, le sel, le poivre, la cannelle et l’eau. Façonner en boulettes. Amener le bouillon à ébullition et ajouter les boulettes une à une au bouillon. Mijoter pendant 30 minutes.

Pendant que les boulettes de porc mijotent, placer la farine dans un poêlon de fonte et griller à feu assez élevé en brassant constamment avec une fourchette jusqu’à ce que la farine soit un peu plus pâle que la couleur du beurre d’arachides.

Lorsque la farine grillée est refroidie et les boulettes cuites, diluer la farine dans l’eau froide et verser en filet dans le ragoût. Cuire pendant 10 minutes. Si la sauce n’est pas assez épaisse, diluer un peu de fécule de maïs dans l’eau froide et ajouter au ragoût. Laisser mijoter quelques minutes pour obtenir une belle sauce.

Répéter cette opération à nouveau si nécessaire. Ajouter la chair du poulet et des pattes de porc et réchauffer avant de servir.
Servir le ragoût avec des pommes de terre bouillies et des betteraves au beurre.

Petite histoire de la recette

Les gens de l’Ile-aux-Coudres aiment particulièrement ce ragoût. Son goût est plus doux et plus subtil qu’un ragoût préparé seulement avec du porc. – Micheline Mongrain-Dontigny

Notes / conseils

Conseil de l’auteure : on peut utiliser les pattes d’avant ou d’arrière du porc mais on obtient plus de viande avec les pattes d’arrière. Pour pouvoir dégraisser le ragoût, je fais cuire les pattes et le poulet une journée d’avance. Le lendemain je n’ai plus qu’à enlever la couche de gras qui recouvre les viandes. Je mets à chauffer le bouillon et aussitôt que celui-ci est liquide je récupère les pattes et le poulet avant de terminer la préparation du ragoût.

Dernière mise à jour : 1 avril 2015