Mario Chabot

Région : Charlevoix

Poste actuel

Chef exécutif, Auberge des 3 canards, La Malbaie, depuis avril 2006.

Notes biographiques

« J’ai commencé à l’âge de 17 ans, j’ai eu la chance d’avoir un restaurant gastronomique qui a ouvert ses portes juste à côté de chez moi. Le chef propriétaire, M. Patrick Vesnoc, a eu une grande confiance en moi et même si je n’avais aucune expérience de travail il a bien voulu me montrer. Par la suite, je me suis marié avec sa nièce et j’ai décidé de partir un an en France pour être près de celle-ci. En France, j’ai eu un merveilleux chef qui m’a appris l’amour du métier et comment traiter le poisson. De retour au Québec, j’ai été approché par le chef d’un Relais et Château et j’ai travaillé pour eux pendant 3 ans, pour finalement atterrir ici dans la merveilleuse région de Charlevoix.

Mario chasse, pêche et cueille ses champignons, fais son propre pain et ses desserts, entretient son jardin de plantes et fume lui-même son poisson et sa viande…»

Ville d'origine

St-Hyacinthe

Formation et expérience professionnelle

Emplois antérieurs et stages

-Chef de partie, Hôtel-restaurant Celtique à Carnac, France.
-Chef de partie, l’Hostellerie Les Trois Tilleuls et SPA Givenchy (Relais & Châteaux), Saint-Marc-sur-Richelieu.
-Cuisinier, restaurant Aux Chanterelles du Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu.

Associations et autres activités professionnelles

La Table Agro-touristique de Charlevoix, Membre du conseil administratif
La Route des saveurs

A participé au livre À la bonne franquette, où chacun des 80 chefs des 16 régions du Québec partage avec les lecteurs une recette simple (pas plus de 10 ingrédients) qui fait son succès auprès de ses proches.

Pourquoi être devenu(e) chef?

« Le métier m’a toujours attiré, c’est un travail qui me passionne. J’aime créer ou faire une recette, la faire goûter et là vient le moment où les gens dégustent. J’aime beaucoup avoir les commentaires du client car ça me motive…»

Le chef et sa cuisine

Comment le chef définit sa cuisine

De fine cuisine tout en suivant les nouvelles tendances.

Le plus important en cuisine

« De faire passer la passion du métier dans l’assiette pour que le client la perçoive aussi au moment où le serveur pose l’assiette…»

Influence et inspiration

ses mentors sont Régis Hervé des Saveurs oubliées et Jean-Michel Breton du Manoir Richelieu.

Dernière mise à jour : 3 avril 2014