Vincent Morin

Région : Québec
Type de cuisine: Japonaise

Poste actuel

Chef propriétaire, restaurant Yuzu, Québec, depuis 2006.

Notes biographiques

Âgé de 31 ans, Vincent Morin est chef et propriétaire du restaurant Yuzu à Québec depuis 2006. Pour atteindre cet objectif, il a du acquérir de l’expérience académique et professionnel. À l’âge de 17 ans, alors qu’il développait ses techniques de bases au couteau avec son oncle en boucherie, il est entré au Collège Mérici afin de suivre une technique mariant cuisine et compétence managériale. N’étant pas suffisant pour nourrir la fibre entrepreneuriale en lui, il décide de pousser plus loin ses connaissances et suit un cours en Formation Supérieure en Cuisine à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ).

Il a travaillé auprès de chefs réputés ici et en Europe : Yves Thuries (Le Grand Écuyer, Relais et Château en France), Les Frères Pourcel (Le Jardins des Sens, trois macarons Michelin à Montpellier) et Normand Laprise (Restaurant Toqué !, Montréal), et ce sans oublier des établissements tels Le Michelangelo (Québec) et Le quai du Homard (Shediac, Nouveau-Brunswick).

2003, Vincent fait le grand saut et ouvre son propre restaurant, Le Val des sens à Vallée-Jonction en Beauce. Une fine cuisine du terroir où les produits de Chaudière-Appalaches étaient à l’honneur. Cette expérience de trois ans, qui lui a permis de faire ses classes comme chef et propriétaire, l’a menée aujourd’hui à cette histoire de cœur entre lui et le Yuzu.

Formation et expérience professionnelle

Emplois antérieurs et stages

Chef copropriétaire, restaurant Val des sens, Val-Jonction, 2004 à 2005.
Restaurant Toqué !, Montréal.

Formation

Formation supérieure en cuisine, Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ), Montréal.

Prix / Distinctions

2002, lauréat du trophée Alain-Barbelin, Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ).

Le chef et sa cuisine

Comment le chef définit sa cuisine

Pour Vincent, la philosophie que le Yuzu a envers l’art culinaire le rejoint à cent pourcent. Une cuisine à priori japonaise axée sur le produit et exécutée avec simplicité. Briser la tradition, voilà le mot d’ordre au Yuzu, c’est pourquoi il marie produits du terroir québécois et asiatiques en s’assurant de mettre en avant plan la fraîcheur de l’aliment et la perfection unique que mère nature lui a déjà donnée. Pour lui la cuisine n’a jamais de lendemain, il y a toujours de nouvelles texture à exploitée, de nouveaux mariages de saveur à essayer et de nouveaux goûts à découvrir. S’amuser dans la cuisine voilà ce qui nourri sa passion.

Le plus important en cuisine

Mais attention, le succès n’arrive jamais seul, le travail d’équipe est selon lui une grande part de l’identité d’un restaurant. Une équipe qui travaille de pair peut arriver à de bien plus grande chose qu’une personne seule. Se nourrir tous et chacun de l’énergie des autres, des idées et des passions, aide sans cesse à grandir. C’est la raison pour laquelle il partage le succès de ces six dernières années et des futurs à venir avec ses associés, sa blonde, ses trois enfants, son équipe ainsi que ses clients.

Dernière mise à jour : 3 avril 2014