Guimauves à l’érable

Région : Montérégie
Type de plat : Bonbons et chocolat
Rendement :

Environ 14 portions

Ingrédients

3 sachets de gélatine nature
125 ml (1/2 tasse) d’eau froide
30 ml (2 c. à soupe) de fécule de maïs, tamisée
500 ml (2 tasses) de sirop d’érable
1 ml (1/4 c. à thé) de crème de tartre
1 ml (1/4 c. à thé) de sel
Extrait de vanille, au goût

Préparation

Dans un bol, mélanger la gélatine et l’eau, et laisser gonfler. Réserver. Beurrer un moule rectangulaire en verre de 23 x 33 cm (9 x 13 po) et saupoudrer le fond et les parois de 15 ml (1 c. à soupe) de fécule de maïs.

Dans une casserole à fond épais, mélanger le sirop d’érable et la crème de tartre, et porter à ébullition sans remuer jusqu’à ce qu’un thermomètre à bonbons indique 120 °C (250 °F). Pour éviter que le mélange mousse abondamment et déborde, mettre une cuillère en bois dans la casserole. Incorporer le sirop d’érable chaud à la gélatine réservée. Ajouter le sel et la vanille, et mélanger au batteur électrique jusqu’à ce que la préparation épaississe, soit blanche et forme un ruban (lorsque l’on soulève les fouets, la pâte s’étire et se détache en formant un ruban qui retombe doucement dans le bol).

Transvider dans le moule, égaliser avec une spatule beurrée et laisser refroidir 3 h à la température de la pièce. Démouler sur une surface préalablement enduite du reste de la fécule de maïs, couper en cubes ou tailler des formes à l’emporte-pièce.

Petite histoire de la recette

Dépliant produit par la Fédération des producteurs acéricoles du Québec pour le temps des Fêtes 2011 proposant des desserts avec du sirop d’érable et autres produits de l’érable

Notes / conseils

Les guimauves à l’érable se conserveront plusieurs jours dans un contenant hermétique, entre des feuilles de papier parchemin.

Source de :

Fédération des producteurs acéricoles du Québec

Dernière mise à jour : 14 novembre 2014